Avia, Thevenin & Ducrot
AccueilProduitsGNV

GNV

GNV Gaz Naturel pour Véhicule

Nouvelle station-service Avia GNL de Montélimar.

Thevenin Ducrot vient d'ouvrir une toute nouvelle station-service distribuant du GNV en extension de la station-service Avia de Montélimar. Cet acronyme, GNV, est encore peu connu des Français alors que ce type de carburant est promis à un grand avenir. Mais devant la multiplication des abréviations, GNV, GNL, GNC, GNL/c, quelques explications s'imposent.

L'essentiel sur le GNV:

Le GNV est du Gaz Naturel pour Véhicules. Il s'agit d'un gaz naturel, plus précisément du Méthane, CH4 pour ceux qui se souviennent de leurs cours de chimie.

Il présente de nombreux avantages : il offre une grande réserve d'énergie sous un volume compact. Il n'émet pas de particules lors de sa combustion, c'est un gaz stable et non corrosif. A -162°C, il est à l'état liquide et occupe peu de place. On peut alors le transporter facilement par méthanier ou camion et le stocker dans des citernes et réservoirs. Enfin Les réserves de gaz naturel sont beaucoup plus importantes que celles de pétrole.

Le GNV, représente donc une alternative très prometteuse au gazole, avec une diminution moyenne de 30 à 70 % des rejets de NOx, très peu de particules fines, ainsi qu'une baisse des émissions de CO2 estimée entre 5 et 10%. De plus, un véhicule qui utilise le GNV comme carburant est beaucoup moins bruyant qu'un véhicule fonctionnant au gazole, ce qui est un réel avantage pour les livraisons en zone urbaine.

Pour toutes ces raisons, le GNV représente une bonne alternative au gazole pour le transport routier et collectif.

GNV, GNC, GNL : comment s'y retrouver ?

Le GNV est du gaz naturel composé à plus de 95 % de méthane. A l'état gazeux, on parle alors de GNC, ou Gaz Naturel Compressé à une pression de 200 bars. Sous forme liquide, c'est le GNL, Gaz Naturel Liquéfié qui présente l'avantage d'offrir une plus grande autonomie aux poids lourds mais nécessite un maintien à une température de - 162 °c. Quand le GNV est produit par un procédé de méthanisation de déchets organiques, on l'appelle alors Bio-méthane ou Bio - GNV.

Le schéma de fonctionnement d'une station-service GNV Avia

Un schéma étant plus explicite qu'un long discours, voici le schéma descriptif des circuits de GNV/GNL et GNC que l'on retrouve dans une station-service GNL Avia, comme celle qui vient d'ouvrir à Montélimar.

Quelle est l’offre en véhicules fonctionnant au GNV ?

Les constructeurs de poids lourds ont pris conscience de l’intérêt de cette nouvelle énergie, Iveco et Scania étant ceux qui sont le plus en avance dans le développement de véhicule fonctionnant au GNV. Volvo et Renault trucks sont en train d’emboiter le pas, suivi par d’autres dans un proche avenir. Cette technologie va donc très rapidement se retrouver sur l’ensemble des marques de poids lourds et autres véhicules lourds de transport (transports en commun, bennes à ordures, bus ….), sachant qu’il existe déjà également des véhicules légers fonctionnant au GNC Fiat, Volkswagen..)

Le GNL sera réservé aux poids lourds qui effectuent de grandes distances car ce gaz, occupant moins de volume en étant à l’état liquide, autorise une autonomie de près de 1 500 km avec un réservoir de 300 Kg de GNL (on parle en kilos et non en litres pour le GNL).

Certains poids lourds mixent les formes de gaz (GNL et GNC) dans deux réservoirs distincts, afin de permettre aux chauffeurs de ravitailler plus facilement sous les deux formes, le réseau de station-service GNL étant en plein développement. Par exemple, avec 150 Kg de GNL et 459 litres de GNC, un camion aura une autonomie moyenne de 800 km.

Enfin, les poids lourds avec des réservoirs de GNC (d’une capacité moyenne totale de stockage d’environ 900 litres) pourront effectuer des parcours de 400 KM en moyenne, ce qui est idéal pour des poids lourds livrant par exemple les magasins en centre-ville.

 La station-service Avia de Montélimar offre la possibilité de se ravitailler aussi bien en GNL qu’en GNC.

Avia Thevenin Ducrot et les nouvelles énergies.

La volonté de promouvoir les nouvelles énergies, plus respectueuses de l’environnement et des préoccupations de ses clients est un des axes majeurs du développement de Thevenin Ducrot. Avec l’aide de partenaires sélectionnés pour leur expertise dans le domaine concerné, EDF Sodetrel, Nissan ou Tesla pour les bornes de recharge des véhicules électriques, Air Liquide pour la station-service Avia à Orly et la fourniture d’hydrogène (voir rubrique actualités) ou tout récemment Primagaz pour le GNV et la station-service Avia de Montélimar, Thevenin Ducrot permet à ses clients de disposer très rapidement de ces nouvelles énergies. Ce développement constant, au travers du maillage étroit de la 2° enseigne de distribution de carburant en France avec la marque Avia et du savoir-faire de Thevenin Ducrot depuis 1929, va progressivement permettre d’utiliser ces nouvelles énergies de façon fiable dans des installations modernes et sécurisées.